Brésil

© Nathalie Waridel

personnes aidées

présence dans le pays

L’Amazonie et la vallée de Jequitinhonha

Dans les zones rurales de l’Amazonie vivent des communautés de « ribeirinhos ». Le gouvernement brésilien a en quelque sorte « délégué » le développement de ces communautés aux ONG sur place. Une fois par an, le Ministère de la Santé brésilien visite ces régions reculées, qui sont uniquement atteignables par bateau.

L’ADED a collaboré avec des partenaires sur place, Genivaldo et son équipe, afin d’améliorer les conditions de vie de ces communautés. Mensuellement, ces partenaires visitent les communautés, en leur apportant des soins, des formations et du développement. Lors de nos séjours en 2016 et 2017 et en collaboration avec notre partenaire, nous avons installé une cinquantaine de lave-mains, équipés du robinet éco-sanitaire The Drop®, dans les communautés des rios Abacaxis et Marimari.

En 2017, un groupe de jeunes s’est engagé pour visiter les communautés avec nous, afin de promouvoir davantage l’hygiène des mains au travers des lave-mains, ainsi que la consommation d’eau potable, au travers de la technologie WATA de la fondation Antenna. Cette technologie permet de désinfecter l’eau, afin de la rendre potable. Nous avons également pu amener divers instruments de musique, du matériel de foot, parmi d’autres choses.

© Jean-Marc Waridel
© Nathalie Waridel
© Nathalie Waridel
© Nathalie Waridel

Le Vale do Jequitinhonha (Vallée du fleuve Jequitinhonha qui se jette dans l’océan Atlantique) est une région des États brésilien de Minas Gerais et Bahia, dans la région sud-est du pays. C’est une région largement connue en raison de ses faibles indicateurs sociaux et aussi pour avoir des caractéristiques de l’arrière-pays nord-est. D’autre part, il a une beauté naturelle exubérante et une richesse culturelle, avec des traits survivants des cultures portugaise, noire et indigène.

Jefferson Barros Saraiva est le responsable d’un centre de vacances pour enfants et jeunes, notamment défavorisés, dans cette région confrontées au stress hydrique. Sur la proposition d’un ami, Jean-Marc et Nathalie Waridel ont visité cette vallée en décembre 2020. En plus de la sensibilisation et de l’installation d’une trentaine de lave-mains équipés avec le robinet The Drop®, ils ont été sollicités pour des projets d’adduction et de traitement d’eau, dans cette région où l’eau est très précieuse, car rare!

En 2021, nous évaluerons la situation  pour décider quelles seront les prochaines démarches pour le futur.